Mort de Byron "Reckful" Bernstein : le steamer s'est suicidé à 31 ans
Mort de Byron "Reckful" Bernstein : le steamer s'est suicidé à 31 ans
C'est une triste nouvelle que les utilisateurs de Twitch et fans du jeu vidéo World of Warcraft viennent d'apprendre : le streamer Byron "Reckful" Bernstein est mort ce jeudi 2 juillet 2020. Selon son ex-petite amie, connue sous le pseudo Blue Madrigal, il se serait suicidé. Blizzard et Twitch ont rendu hommage au streamer mondialement connu.

Les fans de World of Warcraft sont en deuil : le steamer Byron "Reckful" Bernstein est mort ce jeudi 2 juillet 2020. Mondialement connu comme spécialiste du jeu vidéo depuis une dizaine d'années, il se serait suicidé selon ses proches. C'est son ex-petite amie, connue sous le pseudo Blue Madrigal, qui a annoncé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux : "Je suis perdue en ce moment. Quelque chose que je redoutais depuis si longtemps s'est produit. Je ne peux pas m'empêcher de pleurer. C'est tellement douloureux. S'il vous plaît, non (...) Quelqu'un que j'aime s'est tué. J'aurais aimé pouvoir dire quelque chose pour l'empêcher... Pourquoi ?..." Dévastée, elle a rendu hommage à celui qu'elle a aimé et qu'elle aime encore : "Byron, j'aurais aimé pouvoir t'aider. Comme nous tous. Je suis désolée de ne pas avoir pu le faire. Merci d'avoir fait partie de ma vie. Je t'aime toujours".

Blizzard et Twitch lui rendent hommage

Blizzard, société éditrice de World of Warcraft, a aussi rendu hommage au joueur : "L'équipe Warcraft est profondément triste d'apprendre la disparition de l'un des plus mémorables joueurs de WoW. Repose en paix Byron 'Reckful' Bernstein. Nous envoyons nos plus sincères condoléances à la famille de Byron, à ses amis et à tous ses fans à travers le monde". Twitch a également pris la parole pour honorer celui qui comptait près d'un million d'abonnés sur la plateforme, parlant de lui comme "l'un des streamers qui a fait avancer l'industrie".

Celui qui travaillait ces derniers temps sur son propre projet de jeu-vidéo, Everland, luttait depuis plusieurs années contre la dépression et des problèmes de santé mentale et avait notamment été très marqué par le suicide de son frère quand il était jeune. Byron Bernstein n'est malheureusement pas le premier vidéaste à se donner la mort : en avril dernier, Steve Cash, le célèbre youtubeur de "Talking Kitty Cat" s'est suicidé à 40 ans. En juin 2019, c'était le youtubeur Desmond Amofah, alias Etika qui était retrouvé mort dans l'East River (New York).