Mon admirateur secret : tournage, casting... Julia Vignali nous raconte les coulisses (Interview)
Mon admirateur secret : tournage, casting... Julia Vignali nous raconte les coulisses (Interview)
Mon admirateur secret est de retour ce lundi 1er février 2021 sur M6. Pour l'occasion, PRBK a pu s'entretenir en interview avec Julia Vignali afin d'en savoir plus sur les coulisses de l'émission : tournage, casting, fausses déclarations, recherches sur les candidats... La présentatrice vous raconte tout !

Purebreak : Qu'est-ce qui te motive toujours autant à présenter Mon admirateur secret ?

Julia Vignali : Il n'y a pas une histoire d'amour et une déclaration qui ressemble à une autre. Je suis quelqu'un de très curieux, je vis une vie de célibataire par procuration. Et puis, j'adore ! Je trouve que la réalité est toujours plus dingue que la fiction. J'adore tous les scénarios amoureux que je vois défiler devant mes yeux et ça, je ne vois pas comment je pourrais m'en passer.

Je n'aurais pas eu le courage de participer à Mon admirateur secret

Tu aurais pu participer à l'émission ?

Pas du tout. Je n'aurais jamais eu le cran de faire une déclaration, surtout devant des caméras. Plus jeune, je n'aurais pas eu le courage, j'aurais été mortifiée, mais avec le temps, en devenant plus mature, j'aurais peut-être saisi ma chance en me disant 'le temps passe, on est des adultes, l'amour n'est pas une histoire d'ego'. J'aurais pu tenter avec de la maturité en plus.

Tu as déjà été amoureuse en secret ?

Evidemment ! J'étais une amoureuse transie dans mon coin, mais comme je n'ai jamais rien dit, la personne ne l'a jamais su et du coup, il ne s'est rien passé. Je suis peut-être passée à côté d'une belle histoire d'amour, ou pas, on ne le saura jamais.

Dans Mon admirateur secret, comment faites-vous pour vérifier la fiabilité des histoires et la sincérité des candidats ?

Ça peut arriver que ce soit monté de toutes pièces, mais c'est assez facile à repérer. Dans ces cas-là, les fausses déclarations ne passent pas l'étape du casting. Les casteurs sont très à l'affût des gens souhaitant participer à l'émission juste pour passer à la télévision. Tous les profils douteux sont écartés avant même qu'on les filme, mais je ne me souviens pas m'être retrouvé face à quelqu'un de pas sincère. Quand je questionne les amoureux transis, je vois tout de suite s'ils le sont réellement ou pas. En général, on n'est pas très à l'aise quand on s'apprête à faire une déclaration devant la France entière. J'ai toujours eu en face de moi des gens fébriles, authentiques.

On ne diffuse pas, les gens qui viennent pour de mauvaises raisons

Vous êtes déjà tombés sur une anecdote montée de toutes pièces ?

Oui, ça s'est déroulé au moment du casting. Je n'y ai pas eu accès, mais on ne tourne pas et on ne diffuse pas, les gens qui viennent pour de mauvaises raisons. Je sais que M6 adorait faire un Mon admirateur secret tous les jours, voire toutes les semaines. C'est la raison pour laquelle l'émission est rare parce qu'on est extrêmement exigeant et on fait attention à toutes les fausses déclarations.

Comment se fait la recherche des admirateurs et admiratrices ?

Au tout début, lorsque Mon admirateur secret n'était pas connu, on était obligé de solliciter les célibataires sur les réseaux sociaux. Il y a toute une équipe de casting qui se démène pour trouver les candidats. Mais depuis que l'émission fonctionne bien, on a des candidatures spontanées. Il est beaucoup plus simple de faire venir des gens maintenant que Mon admirateur secret est connue.

On demande à l'admiré(e) si il ou elle est célibataire

Les admiré(e)s sont-ils au courant du concept auquel ils participent ?

Au moment où on appelle l'admiré(e), on lui dit que quelqu'un a une déclaration à lui faire et on vérifie plusieurs choses, qu'il ou elle soit célibataire notamment. On n'est pas là pour faire exploser des couples. On lui demande aussi s'il y a une personne dans son entourage qu'il ou elle ne veut absolument pas voir. Le but de l'émission n'est pas que les gens soient mortifiés en voyant un admirateur ou une admiratrice. On écarte la mauvaise surprise d'emblée. Ensuite, une fois ces informations récoltées, l'admiré a le droit de refuser de participer.

Vous effectuez des recherches sur les candidats ?

Le principe de l'émission est que l'admiré(e) soit quelqu'un de l'entourage de l'admirateur ou admiratrice. Ça passe de l'ami Facebook, au collègue ou à la collègue de travail, le voisin, la voisine, le banquier, la banquière... quelqu'un qui n'est pas inconnu. Ce sont forcément des personnes qui se connaissent.

Si la personne qui s'apprête à faire sa déclaration est grillée, elle sera écartée

Comment être sûr qu'ils ne soient pas en contact avant l'émission ?

Il y a peu de chance qu'ils le soient parce que la personne qui va faire sa déclaration ne prévient pas celle à qui elle va la faire, sinon la surprise tombe à l'eau. Comme la motivation des gens qui viennent de déclarer leur amour est de faire une très belle surprise, ils ne vont pas l'avouer avant, sinon, ça n'a plus aucun intérêt. Par contre, si la personne qui s'apprête à faire sa déclaration se fait griller par l'autre personne, si le doute est trop important, l'équipe de casteurs écartera cette déclaration parce qu'il n'y aura pas la dimension de surprise suffisante.

Comment se déroule le tournage ?

C'est hyper calculé. Il y a beaucoup de nounous, ce sont des gens qui sont là pour s'occuper des candidats et les surveiller, des talkie-walkies partout. On prévient la nounou de l'admiré que le champ est libre et qu'il n'y a aucune chance de croiser l'admirateur ou l'admiratrice. C'est un vrai boulot, on n'a jamais eu de problème. C'est très bien produit.

Que fais-tu pendant la rencontre entre les deux candidat(e)s ?

Je me mets en régie, là où on fabrique l'émission, et je fais comme tous les téléspectateurs. Je découvre la rencontre en direct sur un écran de contrôle avec le réalisateur, la productrice. Il y a des hurlements, on se cache les yeux, on fait tout ce que font les téléspectateurs quand ils regardent l'émission. On connaît les histoires, mais on ne sait pas comment elles vont se terminer. Sinon, on est tous confiné dans une salle. Alors, attention, avec masques et test PCR parce que le mot confiné peut être mal interprété en ce moment. On est tous évidemment testés avant de faire l'émission.

Margot et Amina sont toujours en couple

Quelle histoire t'as le plus marquée ?

J'ai beaucoup aimé l'histoire de Margot et Anima. Peut-être parce que c'était dans la première émission. Amina est clairement homosexuelle, tandis que sa meilleure amie était hétérosexuelle à l'époque. Elle n'aurait jamais imaginé vivre une histoire d'amour avec Amina, mais Amina a fait une déclaration tellement dingue qu'elle a remporté le coeur de Margot. C'était incroyable, c'était beau à voir. A ma connaissance, elles sont toujours en couple. Une belle histoire.

Restes-tu en contact avec les participants après le tournage ?

J'en prends autant qu'ils en prennent de moi. J'aime bien les suivre sur les réseaux sociaux, j'en ai sans en prendre, et pareil pour eux. Il y a une petite communauté depuis que l'émission existe. On est tous en lien grâce aux réseaux sociaux, on voit qui est encore en couple ou non. On se donne des nouvelles quoi.

En plus du Meilleur pâtissier, Mon admirateur secret... as-tu déjà de futurs projets ?

J'ai toujours plein de projets. Déjà avec le groupe M6. Là, on réfléchit à l'avenir et à pourquoi pas ajouter d'autres émissions à celles que j'anime déjà. Et j'ai toujours imaginé des projets liés à la fiction et l'écriture. J'ai ma société de production et je conçois peut-être des projets futurs en fiction ou autre.

Propos recueillis par Lola Maroni. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.