Nouvelle polémique pour Marie S'infiltre. Après avoir perturbé le défilé Channel de la Fashion Week de Paris, la youtubeuse s'est incrustée à la Marche #NousToutes contre les violences faites aux femmes, qui a eu lieu ce samedi 23 novembre 2019 à Paris. Une présence qui a suscité de vives critiques, auxquelles elle a répondu.

Marie S'infiltre a de nouveau fait parler d'elle ! Après s'être incrustée au défilé Channel de la Fashion Week de Paris, la youtubeuse a récidivé et a décidé de rejoindre la Marche #NousToutes contre les violences faites aux femmes, qui a eu lieu ce samedi 23 novembre 2019 à Paris... de façon assez particulière.

Marie S'infiltre à la Marche #NousToutes

Entièrement vêtue de violet, cravache à la main et tenant en laisse deux hommes avec de faux yeux au beurre noir, elle incite les femmes à donner des coups de cravache aux deux hommes. "Ça fait du bien, je vous assure il aime ça. Parfois il y en a qui meurent dans mes bras mais c'est passionnel".

Une apparition qui a fait polémique et qui lui a valu de nombreuses critiques. Nombreux lui reprochent d'"associer pratique BDSM et feminicides", de "représenter une domination de la femme sur l'homme dans un mouvement qui revendique l'égalité des sexes" et de "faire le buzz sur des meurtres pour vendre des billets de son spectacle".

Face à la polémique, elle se justifie

Voulant calmer le jeu, elle s'est justifiée sur Instagram : "Non je ne me moque pas des personnes qui vivent des drames, je ne jouis pas de la méchanceté, non je ne caricature pas les femmes qui meurent sous les coups de leur conjoints. Je prends juste un sujet et je le montre différemment, avec un autre ton, un regard différent." Elle assure vouloir "bousculer, transgresser les codes, montrer l'absurdité de notre réalité, remettre en question la pensée dominante, et permettre l'irruption du rire là où on ne l'attend pas. Là où on ne le veut plus. [...] Il s'agit de mettre en lumière un sujet d'une autre façon que celle imposée: la posture victimaire, les pleurs, les collages chocs et la manifestation proprement féministe".

News
essentielles
sur le
même thème