Laura éliminée de The Voice 8 : "au fond de moi, j'espérais que Jenifer me vole" (Interview)
Laura éliminée de The Voice 8 : "au fond de moi, j'espérais que Jenifer me vole" (Interview)
Lors des auditions à l'aveugle de The Voice 8, Laura avait touché tout le monde par sa reprise des "Enfants Paradis" de Saez et décidé de rejoindre l'équipe de Julien Clerc. Malheureusement, sa prestation lors des KO n'aura pas réussi à convaincre le coach, qui a décidé de la placer en zone rouge avant de l'éliminer. La chanteuse de 17 ans s'est confiée dans une interview accordée à Purebreak.

Purebreak : Depuis quand fais-tu de la musique ?

Laura : Je fais de la musique depuis environ 5-6 ans. J'ai pris des cours, ça fait 4 ans que je suis avec mon prof de chant.

Qu'est-ce qui t'a donné envie de faire de la musique ?

Je ne sais pas, ça m'est un peu tombé dessus. J'aimais bien chanter mais, vraiment, je ne pourrais pas dire comment c'est venu.

Quelles sont tes influences musicales ?

J'écoute vraiment de tout, même si j'adore la chanson française d'il y a quelques temps. J'écoute beaucoup Jacques Brel, Francis Cabrel. Après j'écoute des artistes internationaux comme Jorja Smith, Daniel Caesar, etc.

"J'avais déjà fait les castings quand j'étais plus petite"

Tu as seulement 17 ans, pourquoi avoir décidé de participer à The Voice ?

J'avais déjà fait les castings quand j'étais plus petite. La première fois que j'ai pris un micro de ma vie, c'était dans les studios de The Voice parce que j'avais été repérée sur une vidéo. Ça ne s'était pas fait au final, parce que je n'avais pas assez d'expérience. A partir de ce moment là, je me suis dit, 'ok, je vais travailler et un jour peut-être je le ferais vraiment'. C'est resté un objectif, je voulais vraiment arriver au bout, et ça s'est présenté cette année. J'ai fait un casting dans mon école de chant, à la Diamond School à Cannes.

Tu avais peur de passer à la TV ?

J'appréhendais vachement mais je n'ai pas trop eu le temps de réaliser que j'allais passer à la TV. Comme je suis aussi assez concentrée dans mes études, ça m'a permis de ne pas réaliser et de ne pas appréhender. Là ça va j'ai réalisé, mais c'est dur au départ.

Tu t'es préparée aux critiques ?

Oui, au départ, je me suis préparée aux critiques parce que j'avais déjà eu des amis qui avaient participé à The Voice et on avait déjà eu l'occasion d'en parler. C'est vrai qu'on ne réalise pas vraiment tant qu'on ne le vit pas. J'ai vraiment essayé de prendre du recul par rapport à ça parce qu'on est facilement déstabilisé et on est là pour s'amuser donc faut pas qu'on se laisse abattre par ce genre de choses, je pense, même si la plupart du temps c'est assez constructif.

Tu es en première année de médecine, ce n'est pas compliqué d'allier les études et The Voice ?

J'ai eu mon inscription à la fac la veille des castings de The Voice donc, au départ, je me disais que j'allais vraiment me concentrer dans mes études et que je ne pouvais pas faire les deux, mais avec beaucoup de réflexion, je me suis dit que c'était un choix qui m'était propre. Même si tout le monde autour de moi me disait que c'était difficile et que je n'allais jamais y arriver, si j'avais envie de faire les 2, je me disais que c'était mon propre choix et qu'il fallait saisir ses rêves. J'ai 2 rêves, c'est être médecin et faire de la musique donc je n'arrivais pas à faire un choix entre les 2. Je me suis dit, 'allez je me lance, je vais tout faire pour' ! C'était un gros challenge.

Tu serais prête à arrêter la médecine si on te proposait un contrat dans la musique ?

Je vis vraiment au jour le jour, je crois au destin et si vraiment ça se présente, c'est qu'il y a une raison donc je verrai sur le moment. Je prends vraiment des décisions que je ne peux pas anticiper. Mais oui, c'est sûr que la musique, c'est vraiment une passion et ce serait extraordinaire qu'on me propose des choses comme ça.

"Je ne m'attendais pas à autant de réactions"

Tu t'attendais à autant de réactions après ta reprise des "Enfants Paradis" de Saez lors des auditions à l'aveugle ?

J'avoue que, non, je ne m'attendais pas à autant de réactions et, au départ, ça m'a fait un peu bizarre. J'étais agréablement surprise donc non, je ne m'y attendais pas. J'ai reçu pas mal de messages sur les réseaux sociaux avec beaucoup de bienveillance et beaucoup de gentillesse et c'est quelque chose que j'ai apprécié parce que, mine de rien, quand on passe à la télé et qu'on chante devant des millions de personnes, on donne une partie de nous-mêmes. J'ai trouvé ça gentil que des gens prennent un peu, eux aussi, leur temps pour m'envoyer un message et me dire que je les avais touché.

Peu de gens connaissaient cette chanson et elle s'est retrouvée peu de temps après dans le Top 10 des titres les plus téléchargés sur iTunes en France, ça t'a fait quoi ?

J'étais super contente ! Je me suis dit que mon objectif était atteint. Moi, quand j'ai écouté cette chanson pour la première fois, j'ai trouvé que c'était une des plus belles chansons que j'ai écouté de ma vie, du coup j'avais envie qu'on puisse l'entendre. Le fait qu'elle se soit retrouvée dans le top 10, c'est vrai qu'au départ, je n'y croyais pas. J'ai contribué à ça quoi !

"Je voulais montrer une autre facette de ma personnalité"

Pour les KO, tu as choisi un titre totalement différent, "Creep" de Radiohead. Pourquoi ?

Je voulais montrer une autre facette de ma personnalité tout en restant entre guillemets moi-même avec une chanson qui me parlait dans ce qu'elle disait aussi. Je sais que Julien Clerc a tendance à apprécier les chansons en français, donc je voulais aussi prendre le risque de montrer autre chose, d'aller avec quelque chose qui chantait plus qu'il parlait et était dans l'émotion. J'aimais bien l'idée du challenge et de sortir de ma zone de confort.

Tu as compris les critiques de Mika disant que tu réfléchis trop quand tu chantes ?

Oui, c'est vrai que dans la vie de tous les jours, c'est un défaut : je réfléchis trop et tout le temps. C'est vrai que d'habitude, comme on a pu le voir aux auditions à l'aveugle, je me lâche plus, je ne réfléchis pas, mais même moi je me suis rendue compte que je réfléchissais pendant ma prestation, surtout sur la fin. J'étais assez stressée et comme j'avais une note un peu haute, je n'avais pas envie de la mettre à côté. J'aurais dû me lâcher plus.

Tu as été déçue que Julien Clerc te mette en zone rouge ?

Non, j'étais super contente parce que je ne m'étais jamais dit que j'allais passer la deuxième étape. Donc même si je me suis fait éliminée, j'étais contente d'être en zone rouge parce que j'allais pouvoir voir tous les autres camarades avec qui on a passé des journées géniales et parce que le fait qu'il hésite, ce n'était pas totalement négatif. J'ai vraiment vu que du bon et ça ne m'a pas du tout dérangé d'y être.

"J'espérais que Jenifer me vole"

Tu espérais qu'un autre coach te vole ?

Oui, je pense qu'au fond de moi, j'espérais que Jenifer me vole mais bon, ça ne s'est pas fait peut-être parce que comme je suis allée sur quelque chose de complètement différent, elle a peut-être moins accroché qu'à ce que je proposais aux auditions à l'aveugle. J'y suis allée avec un risque, j'ai assumé et je savais très bien que c'était tellement différent que les personnes qui s'étaient retournées n'allaient pas accrocher cette fois et que celles qui ne s'étaient pas retournées allaient accrocher.

Tu regrettes de ne pas l'avoir choisie en premier lieu ?

Non je ne regrette pas. J'avoue que, pendant les auditions à l'aveugle, j'ai vachement hésité parce que ce qu'elle m'a dit, ça m'a énormément touché. Mais Julien Clerc correspondait mieux à mon univers et à ce que j'ai envie d'offrir aux gens. Il m'a donné de précieux conseils pendant les répétitions donc, non, je ne peux pas dire que je regrette. Vraiment pas.

Tu soutiens qui dans son équipe ?

Laurine est mon amie depuis déjà 3 ans, on se connaît depuis bien avant The Voice, on a le même professeur de chant. On a fait cette aventure ensemble et je la connais personnellement donc je lui souhaite d'aller le plus loin possible. Mais je souhaite à tout le monde d'aller le plus loin possible, ils sont tous aussi chouettes les uns que les autres.

C'est quoi tes projets pour l'après The Voice ?

Passer mon concours de médecine, et après voir comment ça se passe. Je serai complètement libre, je vais essayer de faire le maximum dans la musique et on verra bien !

Propos recueillis par Marion Poulle. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

The Voice
Toni (The Voice 2020) : "J'avais l'impression qu'aucun des coachs ne me correspondait" (Interview)
Alexia (The Voice 2020) : "La prod a préféré nous prendre Sam et moi séparément" (Interview)
The Voice 2020 : une ambiance électrique entre les coachs ? Amel Bent nous répond (Interview)
The Voice annulée à cause de la grève ? TF1 dévoile son plan pour sauver l'émission
voir toutes les news de The Voice Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème