Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Honte, angoisse, dégoût... 25 % des jeunes sont complexés à cause de la télé-réalité
Honte, angoisse, dégoût... 25 % des jeunes sont complexés à cause de la télé-réalité
C'est une étude inquiétante que l'association britannique Mental Health Foundation a dévoilé : selon elle, 24% des jeunes de 18 à 25 ans affirme que la télé-réalité peut leur donner des complexes physiques et les angoisser, voire les dégoûter de leur corps. Certains assurent s'être fait du mal volontairement...

Les Marseillais, les Anges, la Villa des Coeurs Brisés, Moundir et les apprentis aventuriers, 10 couples parfaits, L'île de la tentation... Les émissions de télé-réalité sont de plus en plus nombreuses en France, tout comme dans le monde entier, et leur effet n'est pas toujours positif. Selon une étude britannique menée par l'association britannique Mental Health Foundation, sur 4 505 jeunes de 18 à 25 ans et relayée par le site The Guardian, les émissions de télé-réalité comme "Love Island", programme de télé-réalité britannique très suivi, ont un impact considérable sur l'estime de soi des jeunes.

Angoisse, honte, dégoût...

Ainsi, ils sont 24 % à affirmer que les différents programmes peuvent leur donner des complexes physiques. En effet, voir constamment des corps standardisés, bronzés, musclés et bien souvent passés par la case chirurgie esthétique, que ça soit à la télé ou sur les réseaux sociaux, intensifie leurs complexes physiques déjà présents ou en créent de nouveaux. Ils ressentent alors de l'angoisse, de la honte ou même du dégoût vis-à-vis de leur corps.

Une étude inquiétante

Une étude d'autant plus inquiétante que 15% des jeunes assurent s'être fait du mal volontairement et 23% auraient eu des pensées suicidaires. "Notre recherche montre clairement qu'un large nombre de jeunes reconnaissent que la télé-réalité a un impact négatif sur la vision de leur corps On constate que ces complexes provoquent anxiété, dépression, sentiment de honte et même de dégoût", a expliqué le docteur Antonis Kousoulis, médecin participant à l'étude. De quoi tirer la sonnette d'alarme ? D'autant que ce n'est pas le seul effet néfaste provoqué par la télé-réalité...

News
essentielles
sur le
même thème