Confinement : amendes, footing, marchés... le durcissement des mesures
Confinement : amendes, footing, marchés... le durcissement des mesures
Si Edouard Philippe n'a pas annoncé le confinement total ce lundi 23 mars 2020 au JT de 20h de TF1, le Premier Ministre a annoncé le durcissement des mesures de confinement prises la semaine dernière, alors que la France est officiellement en état d'urgence sanitaire face au covid-19 (coronavirus). Footing, marchés ouverts, amendes... Voilà ce qu'il faut retenir.

Il y a une semaine, Emmanuel Macron s'adressait aux Français sur l'urgence et la gravité de la situation. Face à la pandémie de Coronavirus, le Président de la République annonçait les mesures de confinement pour tous les Français à partir de mardi 17 mars 2020 midi pendant 15 jours minimum. Ainsi, ils peuvent se déplacer de leur domicile à leur lieu de travail seulement si le télétravail n'est pas possible, faire des courses de première nécessité dans les commerces de proximité, aller chez le médecin, ou encore aider les personnes vulnérables à la condition de respecter les gestes barrières.

Edouard Philippe durcit les mesures de confinement

Des mesures visiblement pas respectées par tous : ce lundi 23 mars 2020 au JT de 20h de TF1, Edouard Philippe a annoncé le durcissement de ces mesures de confinement. Dès ce mardi 24 mars 2020, les sorties en famille et les sorties sportives sont désormais limitées à "un rayon d'un kilomètre autour de chez soi, d'une durée maximum d'une heure, tout seul et une fois par jour". A chaque sortie, il faudra continuer à remplir l'attestation, y indiquer la date mais aussi l'heure.

Autre mesure : les marchés ouverts sont désormais interdits. Les préfectures pourront néanmoins demander une dérogation pour certains villages. Les amendes ont elle aussi augmenté. Ainsi, les 135 euros d'amende forfaitaire passeront à 1.500 euros en cas de récidive "dans les 15 jours", et "quatre violations dans les trente jours" pourront valoir jusqu'à "3.700 euros d'amende et six mois de prison".

Footing, marchés, amendes... tout ce qu'il faut savoir

Pendant combien de temps cela va-t-il durer ? Si le Premier Ministre n'a pas donné de date précise, il a assuré que le confinement pourrait encore durer "quelques semaines"... "Nous voulons faire en sorte de freiner la circulation du virus. C'est le sens de toutes les décisions que nous avons prises. Il faut respecter très strictement les restrictions de sortie", a-t-il expliqué, alors que la France est officiellement en état d'urgence sanitaire aujourd'hui et pour deux mois. Alors, si vous le pouvez, restez chez vous.

News
essentielles
sur le
même thème