C'est le 8 octobre prochain que le public pourra trembler de bonheur avec la sortie d'Annabelle au cinéma. Il faut dire que ce nouveau film de John R. Leonetti adapté des célèbres aventures horrifiques du couple Warren a tout pour faire flipper le moindre spectateur. En plus d'être tiré d'une terrible histoire vrai, le réalisateur a récemment avoué que le tournage était également... hanté.

Après nous avoir offert une jolie crise cardiaque à travers la bande-annonce d'Annabelle, son réalisateur vient de nous prouver que cette histoire est la plus effrayante jamais vécue. En effet, alors que l'on a encore du mal à nous remettre des révélations sur la véritable histoire entourant cette terrifiante poupée, John R. Leonetti vient d'avouer que le tournage n'a pas été de tout repos, confessant même au Hollywood Reporter qu'il était "totalement flippant".

Quand la réalité dépasse la fiction...

La raison ? D'après lui, les plateaux auraient été frappés par la malédiction d'Annabelle, considérant ce tournage comme hanté. Et afin d'appuyer ses révélations, il n'a pas hésité à dévoiler quelques incidents découverts sur le plateau : "Nous étions dans l'appartement afin de tourner et – alors que c'était la pleine lune – on a pu découvrir sur la fenêtre, trois étranges traces de doigts "dessinées" à travers la poussière. Et notre démon a également trois doigts et trois griffes. Les marques étaient illuminées par la lune. J'ai une photo, c'était totalement dingue."

Un tournage (presque) mortel

Pas assez glauque, suspect et effrayant pour vous ? Pas de souci, ce n'est pas terminé, Leonetti confessant ensuite : "On a également tourné dans cet incroyable et ancien appartement près de Koreatown. Cela s'est passé lors du premier jour où le démon était filmé en étant intégralement maquillé. En sortant de l'ascenseur, il s'est dirigé vers la pièce où attendaient tous les acteurs et pile au moment où il est entré à l'intérieur, une énorme lampe accrochée au plafond est tombée sur la tête du comédien incarnant le concierge de l'immeuble. Et dans le script, le démon tue ce concierge dans le hall. C'était vraiment effrayant."

Rendez-vous le 8 octobre prochain au cinéma afin d'y découvrir Annabelle et constater si - oui ou non - ce film est réellement maudit...