Les Avengers, moins fort que le piratage