Kim Kardashian, la reine de l'exhibitionnisme