Jamel Debbouze voit son handicap comme une force