Bis : Franck Dubosc dans les années 80