Bill Clinton passe l'éponge sur les insultes de Justin Bieber