Anne Roumanoff répond à ses détracteurs