PewDiePie accusé d'antisémitisme, il s'explique après une vidéo polémique
Antisémitisme, racisme, exploitation de personnes... PewDiePie a reçu de nombreuses critiques après avoir payé deux Indiens pour présenter une banderole "Mort aux juifs", tout en dansant torse nu dans la jungle... Le youtubeur réplique.

Après avoir créé le buzz en annonçant la fermeture de sa chaîne YouTube à 50 millions d'abonnés, PewDiePie se retrouve au coeur d'une sérieuse polémique à cause d'une vidéo controversée publiée le 11 janvier 2017 sur sa chaîne YouTube. Dans celle-ci, le youtubeur aux 52 millions d'abonnés parle de Fiverr, une plateforme proposant de rémunérer des personnes pour effectuer différentes petites tâches.

Nouvelle vidéo polémique

Pour tester celle-ci, il a payé deux Indiens 5 dollars pour présenter une banderole "Mort aux juifs", tout en dansant torse nu dans la jungle... Sauf qu'il ne pensait pas qu'ils le feraient réellement ! "Je suis désolé, je ne pensais pas qu'ils le feraient vraiment. Je me sens partiellement responsable", déclare-t-il après quelques secondes de silence, ajoutant "au moins, ils ont fait ce que je demandais".

Antisémitisme, racisme...

Accusée d'antisémitisme, de racisme, d'exploitation de personnes, la vidéo - vue plus de 7,6 millions de fois - a suscité une vive polémique. Dans une autre vidéo publiée le 16 janvier 2017 sur YouTube, les deux Indiens ont tenu à présenter leurs excuses, alors que leur compte Fiverr a été désactivé : "On ne savait vraiment pas ce que signifiait ce message en faisant la vidéo. On ne sait pas ce que veut dire "juif", je ne mens pas. Nous travaillons dur pour atteindre une bonne position sur Fiverr."

PewDiePie accusé d'antisémitisme ? Il s'explique après une vidéo polémique

Sur Twitter, PewDiePie a demandé à ce que les deux Indiens de Fiverr soient réintégrés.

Il accuse les médias

Dans une vidéo publiée ce 17 janvier, le youtubeur le plus populaire au monde a accusé les médias : "Les médias veulent faire de moi une espèce de méchant (...). Tout ce qui leur importe, c'est de faire du clic, parce que c'est comme ça qu'ils sont payés", dénonce-t-il, ajoutant "On est en 2017, il est temps d'apprendre à différencier les blagues des vrais problèmes."

PewDiePie accusé d'antisémitisme ? Il s'explique après une vidéo polémique
News
essentielles
sur le
même thème