Amel Bent, sublime sur une valse pour le prime 2