Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Poisson Fécond donne les vrais chiffres sur les revenus pubs des Youtubers
Faire des vidéos sur Youtube = être un millionnaire en puissance ? Pas du tout. Comme le confie Poisson Fécond dans sa nouvelle vidéo, gagner de l'argent en étant créatif sur le net, ce n'est pas aussi simple.

Les vérités de Poisson Fécond sur le salaire des Youtubers

Plus que les vidéos des créateurs, c'est bien le salaire des Youtubers qui fascine le plus le public actuellement. Véritable source de fantasmes et de rumeurs hallucinantes, les créatifs font régulièrement face à des critiques injustifiées sur leurs revenus. Après tout, certains ont encore du mal à considérer "Youtuber" comme un véritable métier...

Résultat, afin de mettre les points sur les "i" et relever le débat, Chris de la chaîne "Poisson Fécond" a profité de sa nouvelle vidéo pour s'intéresser au sujet. Désormais plus à même d'en parler avec son (presque) million d'abonnés et ses propres revenus, il a - comme vous pouvez le découvrir dans notre diaporama - rétabli quelques vérités.

Des revenus très (trop) variables ?

Au programme ? S'il ne s'intéresse ici qu'aux revenus publicitaires (exit les placements de produits, partenariats...), on apprend notamment que le prix d'une pub varie en fonction des périodes : "Un Youtuber gagne moins d'argent en Janvier et durant les vacances d'été, tandis qu'à la fin de l'année (novembre, décembre), les revenus sont plus élevés. C'est dû au fait que les annonceurs mettent tout le budget pour cette période." Résultat ? "La différence entre décembre et janvier ? Ca peut être du simple au triple. On gagne 3 fois moins en Janvier."

La fausse légende des 1€ pour 1000 vues

Deuxièmement, il élimine directement la légende des 1€ pour 1 000 vues. Grâce au soutien de 8 Youtubers (qui possèdent entre 150 000 et 800 000 abonnés), des contacts chez des Networks (chaînes qui font office d'agent et qui lient le Youtuber à Youtube) et d'un expert comptable pour la partie fiscale, il a ainsi pu constater qu'en moyenne, un Youtuber "normal" gagne 0.60€ pour 1 000 vues, soit 600€ pour 1 million de vues. Et vous vous en doutez, ce montant étant en brut, il baisse considérablement ensuite grâce aux Networks et à l'Etat notamment.

Un métier encore précaire

Enfin, si Youtube est une usine à rêves pour le moment, elle est également loin d'être facile d'accès. La raison ? Comme le dévoile Poisson Fécond (on vous laisse découvrir les chiffres dans la vidéo), pour au moins toucher le SMIC il faut énormément travailler et rares sont les Youtubers français à en bénéficier...

News
essentielles
sur le
même thème