Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

MHD reste en prison pour "homicide volontaire", les dernières révélations de l'enquête
MHD reste en prison pour "homicide volontaire", les dernières révélations de l'enquête
Après avoir été placé en détention provisoire pour "homicide volontaire" il y a quelques jours, MHD restera pour l'instant en prison. Le rappeur avait été mis en examen dans le cadre de l'enquête sur une rixe mortelle à Paris. Alors que son avocate a avoué son "incompréhension", des nouveaux éléments seraient accablants pour la star.

MHD maintenu en détention provisoire

Après avoir été interpellé puis placé en garde à vue, MHD avait été placé en détention provisoire pour "homicide volontaire" dans une rixe mortelle. L'artiste avait alors assuré ne pas être sur les lieux du crime, malgré la présence de sa voiture. Il avait reçu le soutien de nombreux rappeurs comme Black M, Dadju et Fianso. Mais, comme l'a rapporté l'AFP, le roi de l'afro-trap devrait rester en prison encore un peu.

Ce jeudi 31 janvier 2019, la chambre d'instruction de la cour d'appel de Paris a en effet confirmé le placement en détention provisoire du rappeur français, qui avait été précédemment ordonné par un juge d'instruction le 17 janvier dernier.

L'enquête en question concerne l'agression mortelle de Loïc K., un jeune de 23 ans, décédé dans la nuit du 6 juillet 2018 à Paris. Roué de coups et poignardé à plusieurs reprises à l'arme blanche, il serait mort à la suite de ses blessures.

Son avocate réagit, des nouveaux éléments révélés

Me Elise Arfi, l'une des avocates de MHD, a exprimé son "incompréhension" auprès de l'Agence France Presse. "Nous soutenons que monsieur Sylla n'a pas pris part aux faits et restons mobilisés pour solliciter sa remise en liberté" a-t-elle ajouté. Pour rappel, l'interprète de "Champions League" avait nié "toute implication dans cette rixe, sa présence sur le lieu des faits n'étant pas avérée" dans un communiqué.

Malgré son démenti d'un quelconque lien avec l'affaire, MHD aurait été présent lors de ce passage à tabac selon les informations du Parisien. Celui dont le vrai nom est Mohamed Sylla aurait été repéré grâce à deux vidéos amateur : il serait celui "qui descend de la Mercedes, qui frappe Loïc K. à la tête puis s'enfuit à pied après avoir tenté de rentrer dans le véhicule déjà rempli par six complices".

"Selon les enquêteurs, le rappeur a été identifié par ses cheveux teintés blonds, coupe arborée lors d'un concert trois jours plus tôt" a précisé le journal, ainsi que grâce à "un ensemble de survêtement Puma particulier" qui serait "non commercialisé" et "réservé aux 'ambassadeurs' de la marque, cercle restreint dont fait partie MHD".

MHD
MHD en prison pour "homicide volontaire", son concert à Paris officiellement annulé
MHD reste en prison pour "homicide volontaire", les dernières révélations de l'enquête
MHD en détention provisoire : de Black M, à Dadju ou Fianso... Les rappeurs le soutiennent
MHD mis en examen et placé en détention provisoire pour "homicide volontaire", il va faire appel
voir toutes les news de MHD Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment
News
essentielles
sur le
même thème