Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Au début du mois de février, Kim Dotcom, le fondateur du site MEGA, appelait les hackers du monde entier à pirater sa plate-forme. Un appel loin d'être anodin puisqu'une somme de 10 000€ était à la clé pour toutes personnes parvenant à traverser les défenses du site. Visiblement, l'entrepreneur a tenu parole : 7 faille

Au début du mois de février, Kim Dotcom, le fondateur du site MEGA, appelait les hackers du monde entier à pirater sa plate-forme. Un appel loin d'être anodin puisqu'une somme de 10 000€ était à la clé pour toutes personnes parvenant à traverser les défenses du site. Visiblement, l'entrepreneur a tenu parole : 7 failles de sécurité ont été découvertes par les pirates et autant de primes ont été versées depuis.

Kim Dotcom aime créer la polémique. Au début du mois, le fondateur du site MEGA, la nouvelle plate-forme de partage de fichiers, lançait un appel tonitruant aux pirates de la planète. Ce dernier les invitait à briser la sécurité de son site dite "infaillible". Toute personne y parvenant recevrait en échange une récompense de 10 000€.

L'appât du gain
"Le chiffrement open source de Mega reste inviolé. Nous offrirons 10 000 euros à quiconque le cassera" défiait Kim DotCom. Deux semaines seulement après sa (fausse) provoque, ce sont sept failles qui auraient été découvertes par des hackers et corrigées dans la foulée par les développeurs du site. Et à en croire des sources proches de la société, Kim Dotcom aurait signé autant de chèques.

Rien ne nous dit malheureusement si le montant des primes versées est affectivement de 10 000€. Selon la classification en six points des failles existantes établies par MEGA, l'entrepreneur allemand aurait distribué des récompenses de 1 000€ aux hackers ayant trouvé des failles de classe III, souligne le site The hacker News.

Une provoque délibérée ?
Bien évidemment, sous cet énième buzz se cache une tactique réfléchie. Qui de mieux que les hackers susceptibles de pirater son site dans le futur pour dénicher les trous béants du gruyère 2.0 qu'est MEGA. L'objectif pour Kim Dotcom est également de préparer un terrain plus sûr pour ses deux prochains services en ligne : Megamovie et Megabox.

Kim Dotcom
Xbox Live et PSN attaqués à Noël : Kim Dotcom au secours des gamers
Megabox devient Baboom : Kim Dotcom dévoile son service de streaming musical
Kim Dotcom : le papa de Mega se lance dans la messagerie cryptée pour éviter l'espionnage
Mega : l'application Android officielle enfin disponible !
voir toutes les news de Kim Dotcom Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème