Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

3 photos
Voir le diapo
A l'occasion de la sortie au cinéma le 1er juillet du film Les Profs 2, PureBreak a eu la chance de rencontrer Kev Adams et Arnaud Ducret pour une interview déjantée. De quoi permettre aux acteurs de révéler leurs pires souvenirs de profs, de donner quelques conseils pour être un bon cancre et de se livrer à coeur (et kilt) ouverts.

Les profs 2 ? "C'est plus fou et plus absurde"

Comme on peut le découvrir dans la bande-annonce, Les Profs 2 se veut nettement plus déjanté que le premier opus. Un avis partagé par les acteurs, puisqu'Arnaud Ducret assure : "C'est plus débridé, c'est plus fou, c'est plus absurde et les gags sont plus rocambolesques". Et parmi ces scènes mémorables, Kev Adams parle même d'une scène mythique - pardon, "mitkilt" - durant laquelle on retrouve un Arnaud Ducret délirant en... kilt. Comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo disponible dans notre diaporama, le comédien à une drôle d'anecdote à ce sujet.

"Je ne suis pas un garçon facile"

Il en a désormais l'habitude au cinéma, Kev Adams a une nouvelle fois le droit à un storyline amoureuse dans ce film à travers son personnage et celui de Gaia Weiss. De quoi le frustrer au regard de sa vie sentimentale actuelle ? Bien au contraire : "Je travaille tellement que je n'ai pas le temps de trouver l'amour. Du coup je joue l'amoureux au cinéma. C'est mieux d'avoir au moins ça que rien". Et la bonne nouvelle pour ses futures prétendantes, c'est que s'il avoue : "Je ne suis pas un garçon facile", il ajoute avec humour "Je couche pas avant la première heure. Je garde toujours une heure de connaissance, une heure de mise en bouche". Une heure pour plaire à Kev Adams ? Le défi est lancé.

"C'est trop dommage de s'interdire des choses"

Enfin, tandis que Kev Adams alterne actuellement les projets au cinéma, sur scène, à la télé et même dans la chanson, on peut logiquement se demander s'il n'a pas peur de trop en faire. Rassurez-vous, à en croire sa réponse, il n'est pas près de se faire discret : "Non, je trouve que c'est trop dommage de s'interdire des choses. Faut se faire plaisir. Tant que tu kiffes la vie, tant que t'es heureux dans ce que tu fais, tant que t'es heureux artistiquement, tant que t'es heureux de proposer ça au public et que t'as pas honte après, que tu te dis pas 'putain c'est relou d'avoir fait ce truc là', je crois qu'il faut le faire. Il faut y aller à fond. Et puis les américains ça fait des années qu'ils font tout. Ils chantent, ils dansent, ils courent, ils crient, ils font des sketchs, ils font de la peinture... et ça n'a jamais gêné personne. Au contraire, on trouve que ce sont de grands artistes. Je pense qu'il serait temps que ça arrive un petit peu en France aussi."

Retrouvez l'intégralité de notre interview dans notre diaporama.

Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer PureBreak.

Kev Adams
NMA 2018 : Yaka Nakamura, Kev Adams en Stromae... les moments forts de la cérémonie
Kev Adams imite Stromae sur la scène des NMA 2018 : "c'est gênant" selon les Twittos
Kev Adams : face aux critiques américaines, il peut compter sur l'adorable soutien de sa grand-mère
Joyce Jonathan a-t-elle été en couple avec Kev Adams? Une de ses chansons inspirée par leur histoire
voir toutes les news de Kev Adams Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème