Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Violences conjugales, dépression, harcèlement... Dans son livre autobiographique intitulé "C'est tout moi", Jessica Thivenin se confie sur sa vie avant la télé-réalité, sur ses relations avec des hommes violents avant sa rencontre avec Thibault Kuro ou encore sur la notoriété qui l'a menée à la dépression.

Après Nabilla Benattia ou encore Capucine Anav, c'est au tour d'une autre candidate de télé-réalité de sortir son livre : Jessica Thivenin. Depuis sa participation aux Marseillais à Rio en 2014, la jolie blonde est devenue une candidate incontournable des Marseillais. Si les internautes ont l'impression de tout connaître de sa vie, entre son mariage avec Thibault Kuro ou son déménagement à Dubaï, c'est loin d'être le cas. Dans un livre autobiographique intitulé "C'est tout moi", la star de télé-réalité se confie plus que jamais sur ses origines, ses relations violentes avec les hommes ou encore sa dépression.

"Je me faisais fracasser la gueule"

Si elle vit le grand amour avec Thibault, qu'elle a épousé fin 2018, elle a mis du temps à être heureuse en amour. "Le prince charmant, je l'ai trouvé à 28 ans. A 20 ans je me faisais fracasser la gueule.", avoue-t-elle dans une interview accordée à 20 minutes. Dans son livre, elle se confie sur ces violences, allant même jusqu'à partager des photos : "Parfois, ça a été très violent. J'ai reçu des coups, j'ai eu des blessures, des hématomes. Après avoir hésité, j'ai décidé de vous montrer dans ce livre, pour la première fois, des photos que j'ai prises moi-même, après avoir été frappée, battue par tel ou tel homme avec qui j'étais."

Le but : provoquer un déclic chez les femmes qui se trouvent dans la même situation : "Je croyais que c'était normal de me faire frapper. Stéphanie des Marseillais me disait : 'Mais tu es folle, ce n'est pas normal'. Moi je me disais que c'était de ma faute. Mais en fait, non, même si une dispute est de ta faute, il ne faut pas rester. Ça n'est pas normal."

Dépression, harcèlement...

Elle se confie aussi sur la dépression qu'elle a fait il y a 2 ans et demi, avant sa rencontre avec Thibault, en partie à cause de sa notoriété : "A un moment, je me suis retrouvée même en dépression, à vouloir mourir.", confie-t-elle dans son livre. "Tout ça, à cause de la notoriété. Je suis restée quatre, cinq jours sans sortir de chez mes parents. J'ai demandé à ma mère de me monter à manger, à mon frère à boire. Je me suis enfermée dans ma chambre. J'étais fatiguée, déprimée. J'ai pourtant décidé de continuer, pour mes parents qui n'ont pas eu la même chance que moi."

Face aux nombreuses critiques, Thibault et elle ont décidé de supprimer leur compte Twitter et de déménager à Dubaï : "Je ne me sentais pas en sécurité en France". Un livre troublant qui sort le 15 février et qui est disponible dès ce vendredi en précommande sur son site.

Jessica Thivenin
Jessica Thivenin quitte les Marseillais Asian Tour : elle s'explique sur Instagram
Jessica Thivenin et Thibault Garcia : bientôt un mariage en France ? "C'est compliqué"
Jessica Thivenin sur les placements de produits : "Ce n'est pas prendre les gens pour des imbéciles"
Jessica Thivenin revient sur sa dépression : "Je ne voulais plus de ma vie, j'avais envie de mourir"
voir toutes les news de Jessica Thivenin Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème