Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Alors que ce soir les candidats de Top Chef 2013 vont devoir se dépasser pour aller en quart de finale, voilà que Jean-Philippe Watteyne - qui avait quitté une première fois l'aventure avant d'être finalement repêché - a accordé une interview au magazine Closer en kiosque cette semaine. Candidat belge sympathique et passionné par la cuisine, il revient sur sa participation au concours culinaire qui a boosté les réservations de son restaurant Icook, à Mons, en Belgique. Une consécration.

La semaine dernière, Virginie Martinetti quittait définitivement les cuisines de Top Chef 2013 après une épreuve en Norvège et un clash avec Fabien Morreale. Il faut dire que la compétition est montée d'un cran avec des épreuves toujours aussi exigeantes. Ce soir, les cuisiniers en lice pour remporter le titre de Top Chef 2013 vont tout donner pour aller en quart de finale.

Des candidats à fond dans la compétition

Depuis le 4 février dernier, les téléspectateurs suivent les aventures des candidats de Top Chef 2013. Face à un jury toujours aussi exigeant et difficile à satisfaire, Yoni Saada (le macho de service), Naoëlle D'Hainaut (déjà gagnante ?) et les autres candidats font leur maximum pour aller le plus loin possible dans la compétition. Ce soir, à 20h50, ces derniers vont devoir sortir le grand jeu pour aller en quart de finale avec une épreuve inédite : contenter un jury de huit chefs trois étoiles avec un menu gastronomique...

Les confidences de Jean-Philippe sur son aventure

Jean-Philippe, candidat sympathique et passionné par la cuisine, fait parler de lui dans les médias. Il avait quitté définitivement une première fois la compétition avant d'être finalement repêché. Le cuisinier s'est laissé aller à quelques confidences sur son aventure dans le magazine Closer en kiosque cette semaine. Celui qui s'est déjà présenté au casting des saisons 2 et 3 ne regrette rien de sa participation. "Etre sélectionné, c'est tout simplement un rêve devenu réalité. Je suis fan de l'émission depuis le début !", confie-t-il.

Son restaurant ne connaît pas la crise

A la tête de son propre restaurant surnommé Icook, à Mons en Belgique, Jean-Philippe explique que Top Chef a littéralement boosté les réservations dans son établissement et qu'il doit aujourd'hui gérer une soudaine notoriété. "Lorsque j'arrive dans mon établissement, les clients me demandent des photos ou des dédicaces. Dans la rue aussi, les gens m'arrêtent pour me féliciter (...) Je constate que sur les réseaux sociaux, les Belges comptent sur moi. Mais pas mal de Français aussi ! Je suis très fier de ma 'Belgitude' !", explique-t-il.

Enfin, Jean-Philippe se verrait bien présenter une émission de télévision comme Norbert Tarayre et Jean Imbert sur M6 avec son acolyte Florent Layden. "Je me verrais bien avoir une émission avec lui. En plus, contrairement à Norbert et Jean, nous sommes copains avec Florent depuis le premier jour de l'émission", conclut-il. L'appel est lancé.

Top Chef 2013
Jean-Philippe Watteyne (Top Chef) : son resto encore cambriolé... pour 80 euros
Florent Ladeyn et Stéphanie Le Quellec (Top Chef) étoilés du Guide Michelin
Valentin Neraudeau (Top Chef 2013) gay : son coming-out enfin assumé en couv' de Têtu
Jean-Philippe Watteyne (Top Chef 2013) tabassé à la sortie de son restaurant
voir toutes les news de Top Chef 2013 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème