Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Revenge, c'est la série du moment. Diffusée tous les mercredis en deuxième partie de soirée sur TF1, le show de ABC a trouvé son public. Présent au Festival de télévision de Monte Carlo 2013, Gabriel Mann (Nolan Ross) nous parle de son personnage, de son évolution et livre quelques uns de ses secrets.

Une rencontre avec Gabriel Mann, ça ne se manque pas. PureBreak a eu la chance d'interroger l'acteur de Reveng e au Festival de télévision de Monte Carlo 2013. Lors d'une table ronde, l'interprète de Nolan s'est confié sur la saison 3 mais pas seulement. Découvrez son interview :

"Nolan doit être le plus ambigüe possible"

PureBreak : Peux-tu nous parler de l'évolution de ton personnage dans la série ? Est-ce-que tu aimes la direction qu'a prit Nolan ?
Gabriel Mann : Avec ce personnage, nous avons toujours voulu que les choses soient le plus ambigüe possible. Je voulais aussi qu'il reste frais et intéressant dans la série. A la télé, on peut parfois tomber dans l'habitude et avoir l'impression que tout est écrit d'avance et pour moi, c'est la mort de l'acteur. Donc dès le début, c'était important de ne pas fermer de portes.

Dans quelle direction voudrais-tu le voir aller pour la suite de la série ?
Je pense que ça pourrait aller dans deux directions : soit il pourrait tout prendre sur lui, soit il pourrait être celui qui manipule tout en coulisses. J'aimerais beaucoup qu'il trouve la paix, qu'il soit heureux et amoureux mais ça ne serait pas très dramatique. Et en plus, les personnages qui sont proches de Nolan finissent souvent dans une tombe. Je ne sais pas vraiment ce que cela veut dire pour sa vie amoureuse mais on verra.

"Je suis prêt à tout jouer"

Dans la saison 2, Nolan a beaucoup changé, on avait presque l'impression de le redécouvrir. Quelle a été ta réaction quand tu as lu les scripts ?
J'étais très heureux, ça voulait dire que j'avais fait du bon travail pendant la saison 1. Ca a réaffirmé que les scénaristes avaient foi en moi et en mon personnage. Je pense aussi qu'on a trouvé un contraste sympathique entre le drame et un côté plus humoristique. Personnellement, je suis prêt à tout. Je l'ai dit à Mike Kelley (le créateur de la série, ndlr) très rapidement pendant le tournage de la première saison. Je lui ai dit : "Je te fais complètement confiance, tu m'as donné un rôle qui va changer ma carrière et je suis prêt pour tout". Il m'a répondu : "Tu es sûr ?" et je lui ai répondu que oui. Très peu de temps après, on a eu l'histoire avec Tyler et je me suis dit "Super, allons-y".

Est-ce que tu aimes ça, prendre des risques ?
Les plus grandes choses que j'ai pu faire dans ma vie sont dues au fait que j'ai pris de grands risques. Quand j'ai eu ce rôle, j'avais finalement l'impression d'aimer ce que je faisais en tant qu'acteur. Je ne jouais pas la comédie seulement pour faire plaisir aux autres qu'ils soient le public ou un réalisateur. C'est une chose qui a bien marché, plus que ce que j'avais fait auparavant. Ce qui est le plus intéressant chez les acteurs, c'est quand ils sont complètement nus que ce soit métaphoriquement ou littéralement. Je me suis dit "Qu'est ce que tu as à perdre ? Tout pourrait s'arrêter demain".

"J'aime passer de la vulnérabilité au sarcasme"

Nolan est à la fois un génie de l'informatique et un jeune homme qui n'a pas beaucoup de chance en amour. Quelle facette du personnage préfères-tu jouer ?
J'adore quand Nolan est entre les deux, ce n'est pas vraiment une réponse mais c'est ce qui représente plus le personnage et son ambigüité. Si je peux jouer le tout dans une seule scène, alors je suis très heureux. Passez de la vulnérabilité au sarcasme, ça me plaît. Je fais tout ce que je peux en même temps.

Qu'as-tu appris aux côtés de Madeleine Stowe qui incarne Victoria dans la série ?
J'apprends tous les jours quelque chose de différent à ses côtés. Elle est brillante surtout en astrologie et elle en sait beaucoup plus sur moi que n'importe qui d'autre. C'est une actrice et un être humain magnifique, elle est un vrai modèle pour moi et pour les autres acteurs de la série. Si j'ai un jour où je ne me sens pas en forme, je vais la voir tourner et soudainement, je suis de nouveau inspiré. Elle m'a aussi appris à rester fidèle à ce que je suis, à croire en mes convictions. Et elle a aussi de très bons goûts en matière de musique.

"Josh Bowman est le blagueur de l'équipe"

Il paraît aussi que Josh Bowman (Daniel) est un blagueur...
Complètement, Josh est du genre à faire des blagues qui vous font tourner la tête pendant des jours. Pour l'instant, nous n'avons pas réussit à nous venger de lui car il est très bon en blagues. Par exemple, il adore tout ce qui est araignées et insectes en plastique et il sait que j'en ai très peur. Il s'amuse aussi avec des coussins péteurs qu'il pose sur le siège de Madeleine pendant la lecture des scripts, il n'a jamais honte de rien. Mais c'est aussi très bien car la série est très dramatique et on a besoin de moments où on peut rire et relâcher la pression.

Est-ce que c'est la première fois que tu viens en France ?
Non. J'adore la France. Mes parents se sont rencontrés à Paris alors qu'ils voyageaient à travers l'Europe. Ils parlent tous les deux très bien français. Mon père est professeur en Virginie et aussi à Lyon. C'est un peu ma maison ici.

As-tu un talent caché ?
Je n'ai pas vraiment de talent caché, j'ai l'impression d'en révéler beaucoup dans la série. Ah si, je sais danser la salsa, je sais faire du hula hoop. J'adore aussi jouer les DJ et chanter.

Pour finir, as-tu déjà essayé de te venger de quelqu'un ?
Par moment, j'ai eu l'envie de me venger mais je pense toujours au fait que, si je jette mon chewing gum dans la rue, je vais marcher sur un autre chewing gum le même jour. C'est le karma. Donc quand j'ai l'envie de me venger, je me souviens de cette métaphore et je recommence à travailler. Je me préfère me venger à travers mon personnage dans la série.

Propos recueillis par Aubéry Mallet. Ne pas reprendre sans citer PureBreak.com

A lire aussi : Darby Stanchfield parle du futur d'Abby dans Scandal / Joe Mantegna d'Esprits Criminels répond aux critiques de Mandy Patinkin / Robin Tunney de Mentalist se confie sur l'histoire de Patrick Jane et Teresa Lisbon

Gabriel Mann
News
essentielles
sur le
même thème