Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Dieudonné : ses explications après la polémique
Dieudonné : ses explications après la polémique
Depuis le début de la journée, Dieudonné est au centre d'une nouvelle polémique. Après la marche républicaine record de ce dimanche 11 janvier 2015 où les Français ont rendu hommage aux 17 morts des attentats survenus entre mercredi et vendredi, l'humoriste a posté un message sur son compte Facebook où il écrivait "Je me sens Charlie Coulibaly". Une déclaration qu'il a tenté d'expliquer dans une lettre à l'attention du Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Ce dimanche, des millions de Français - célèbres ou anonymes - ont défilé en France et dans le monde pour rendre hommage aux victimes de Charlie Hebdo et des attentats perpétués la semaine dernière par Chérif et Saïd Kouachi et Amedy Coulibaly. Un rassemblement record auquel a participé Dieudonné. Mais, comme souvent, ce dernier a fait parler de lui suite à un message polémique posté sur Facebook.

Enquête ouverte pour apologie du terrorisme

Evoquant la marche républicaine, l'humoriste avait écrit sur son compte Facebook se sentir "Charlie Coulibaly" hier dans la soirée. Des propos qui ont fait réagir non seulement ses fans mais aussi les politiques. Dans la matinée, on apprenait ainsi que le parquet de Paris avait ouvert une enquête contre Dieudonné pour apologie du terrorisme. Dans la foulée, ses propos avaient aussi été commentés par Bernard Cazeneuve. "Ces propos sont une abjection [...] J'envisage bien entendu de donner les suites les plus sévères à cette déclaration qui témoigne d'une irresponsabilité, d'un irrespect et d'une propension de cet individu à diffuser des propos qui divisent et qui attisent la violence et la haine" a déclaré le Ministre de l'Intérieur aux médias.

La réponse de Dieudionné à Bernard Cazeneuve

Un peu plus tard dans la journée, c'est par une lettre publiée sur Twitter que Dieudonné a décidé de répondre à Bernard Cazeneuve. Il y explique notamment vouloir "la paix" et se sentir visé. "Depuis un an, l'Etat m'a dans le viseur et cherche à m'éliminer par tous moyens [...] Depuis un an, je suis traité comme l'ennemi numéro 1 alors que je ne cherche qu'à faire rire et à faire rire de la mort, puisque la mort, elle, se rit de nous, comme Charlie le sait, hélas" écrit Dieudonné. "Dès que je m'exprime, on ne cherche pas à me comprendre, on ne veut pas m'écouter. On cherche un prétexte pour l'interdire. On me considère comme un Amedy Coulibaly alors que je ne suis pas différent de Charlie" poursuit-il avant de conclure : "A croire que mes propos ne vous intéressent que lorsque vous pouvez les détourner pour mieux vous indigner".

A lire également : Nabilla Benattia, Dieudonné et Julie Gayet : les personnalités les + recherchées sur Google en 2014

Dieudonné
Dieudonné : prison avec sursis pour son "Je me sens Charlie Coulibaly"
Dieudonné : sa retraite annoncée ?
Dieudonné placé en garde à vue pour "apologie du terrorisme"
Dieudonné : ses "explications" après la polémique "Charlie Coulibaly"
voir toutes les news de Dieudonné Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème