Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

C'est ce dimanche 22 septembre que Showtime a diffusé l'épisode 12 de la saison 8 de Dexter, marquant la fin de cette série culte. Malheureusement, si on attendait tous un sursaut d'orgueil de la part des scénaristes, ces derniers se sont une nouvelle fois enfoncés dans leur médiocrité. Purebreak vous livre sa critique, des larmes de colère aux coins des yeux. Attention spoilers.

Un final "logique"

C'est avec l'épisode 12 de la saison 8 intitulé Remember The Monsters ? que Dexter a pris fin sur Showtime. Et au regard de cette dernière année, on a surtout envie de dire : "Enfin". Après avoir déçu tout le monde avec de faibles prises de risques et une tension inexistante, la série nous a surtout offert un festival de situations toujours plus absurdes. Pas de chance, ce final est simplement un condensé de ces défauts.

Et la nouvelle victime est...

Un final sans mort était-il réellement envisageable ? Mauvaise nouvelle, si le "grand méchant pas du tout charismatique et carrément inutile" est décédé, ce n'est pas Quinn qui l'a imité (ce qui reste le plus grand mystère de l'histoire de la télévision). Comme on pouvait s'en douter à travers les trailers, c'est Debra qui nous a quitté. Une déception pour ceux qui espéraient un spinoff, mais une fin logique : il fallait bien que le karma de Dexter le fasse souffrir et il est un pro des dommages collatéraux.

videos
à mater

Dexter, nouvelle sitcom

Toutefois, si on est soulagé de voir Dexter "s'en sortir", il a fallu passer par un véritable parcours du combattant plein de souffrance pour en arriver là. Pourquoi ? Parce que les scénaristes - probablement sous l'emprise d'un sandwich très spécial - nous ont offert un nombre hallucinant de scènes comiques. On ajoutait des rires enregistrés et Dexter devenait une sitcom.

Des situations toujours plus absurdes

Ainsi, on a assisté impuissant au cliché du Docteur qui annonce que tout va bien pour ensuite affirmer "je n'ai pas de bonne nouvelle", à un "meurtre en légitime défense" surréaliste (à moins que ce soit la réaction de Batista), à un Dex en mode "Je ne fais que passer pour voler un cadavre, ne vous inquiétez pas pour moi", à une Hannah en mode "Si tu n'as pas d'aiguille empoisonnée sur toi, tu as raté ta vie" ou encore à un regard final rivalisant parfaitement avec le jeu de Marion Cotillard dans The Dark Knight Rises.

Une morale bancale

Cependant, le plus incroyable avec ce final est la morale qui en ressort. Durant tout l'épisode on a le droit à des flashbacks nous faisant comprendre que Dex n'était pas prêt à être père, pour finalement... le voir abandonner Harrison tranquillou en se faisant passer pour mort. S'il affirme avoir fait ça pour sauver les gens qu'il aime, il est surtout passé n°1 dans la catégorie "Pire papa de l'année". On lui rappelle qu'Hannah (bien que magnifique) est une psychopathe plutôt instable ?

Une triste fin

Si on ne compte que les saisons 5 à 8 de Dexter alors ce final est logique et dans une certaine continuité de médiocrité. Mais lorsque l'on se souvient de quoi étaient capables les scénaristes auparavant avec l'incroyable saison 4, on réalise tristement que l'on vient d'assister au plus gros carnage télévisuel de ces dernières années.

Seul point positif : Dexter étant encore en vie, les créateurs lui ont laissé la possibilité de s'offrir sa fin rêvée et donc à nous, de l'imaginer. Fermez les yeux, vous avez une erreur à réparer.

Dexter - Saison 8
Dexter saison 9 : la série bientôt de retour ? Le showrunner est prêt
Caïn saison 3 : Dexter, Breaking Bad, Les Experts, le Capitaine réagit aux séries US
Dexter : Michael C. Hall déçu par la fin de la série ?
Dexter, Experts... Quand les séries inspirent les téléspectateurs pour le pire
voir toutes les news de Dexter - Saison 8 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème