Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Antoine Griezmann parle de l'homosexualité dans le football et avoue qu'il serait "fier" qu'un coéquipier lui dise qu'il est gay.
Antoine Griezmann parle de l'homosexualité dans le football et avoue qu'il serait "fier" qu'un coéquipier lui dise qu'il est gay.
L'homosexualité dans le football reste encore un tabou, même si nous sommes en 2019. Yoann Lemaire, ex joueur amateur, avait été viré de son club après son coming-out. En colère contre ces discriminations, il a réalisé un documentaire à ce sujet, Footballeur et homo, au coeur du tabou, qui a été diffusé sur France 2. Il y a notamment interrogé Antoine Griezmann, dont les paroles lui ont redonné espoir. Dès ce week-end, la LFP va débuter à mettre en place une série de mesures, à commencer par faire porter des brassards arc-en-ciel pendant les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2, dans le cadre d'une campagne de sensibilisation.

Antoine Griezmann serait "fier" qu'un coéquipier puisse dire qu'il est gay

Footballeur et homo, au coeur du tabou. C'est le nom du documentaire qui a été diffusé ce mardi 14 mai 2019 sur France 2 (à 23h30). C'est Yoann Lemaire qui l'a réalisé (avec Michel Royer), lui qui avait été viré de son club de football amateur après avoir fait son coming-out. Afin de faire évoluer les mentalités dans ce sport, il a interviewé plusieurs personnes du milieu, comme le joueur Antoine Griezmann.

Le champion du monde lui a montré son soutien en lui expliquant qu'il serait "fier" qu'un coéquipier "puisse le dire (qu'il est gay, ndlr), le faire publiquement, je pense que ça pourrait ouvrir la porte à d'autres".

Le footballeur qui a annoncé son désir de quitter l'Atletico de Madrid (pour le Barça ou le PSG ?) a ajouté : "S'il reçoit des critiques, parce qu'il y aura toujours des critiques, [...] l'encourager à être fier et continuer à être heureux. Chaque personne a ses goûts, que ce soit dans la vie amoureuse, dans les choses qu'on aime faire... Essayer d'aider la personne qui le dit. De ne pas critiquer, ni insulter".

Des déclarations d'Antoine Griezmann qui ont fait chaud au coeur de Yoann Lemaire. "J'avais toujours rêvé de voir une grande star parler ainsi. J'étais très touché" a-t-il avoué, comme l'a rapporté Le Parisien.

Didier Deschamps prône "la tolérance"

Outre le mari d'Erika Choperena, avec qui il a récemment eu un deuxième enfant, un autre grand nom de l'univers du ballon rond a répondu aux questions du documentaire : Didier Deschamps. Le sélectionneur des Bleus a expliqué que selon lui, "le sport et le football en particulier, c'est de la tolérance, on peut être différent mais y a bien un endroit où on peut réunir tous les peuples (...) c'est bien le football".

Une tolérance qui serait bienvenue dans le foot, car comme l'a souligné Anne-Elizabeth Lemoine, qui a reçu Yoann Lemaire dans C à vous sur France 5, Antoine Griezmann et Didier Deschamps sont "les seuls de l'équipe de France championne du monde a avoir accepté de répondre".

Et les chiffres du Ministère des Sports et de la jeunesse font aussi réfléchir : l'homosexualité est un tabou pour 63% des joueurs professionnels et pour 74% des jeunes joueurs.

Des brassards arc-en-ciel pour les matchs et plusieurs mesures à venir

Afin d'enrayer l'homophobie sur le terrain, la Ligue de Football Professionnel (LFP) lance une nouvelle campagne de sensibilisation avec des slogans forts comme "Homos comme hétéros, on porte tous le même maillot" ou encore "hors jeu à l'homophobie". Mais surtout, elle a indiqué que des brassards arc-en-ciel seront portés pendant les matchs de demain (ce vendredi 17 mai 2019), pour la journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie.

Ces brassards aux couleurs LGBT seront aussi portés ce week-end pour la 37ème journée de Ligue 1 Conforama et la 38ème journée de Domino's Ligue 2. Une initiative qui a été prise entre les 40 clubs de football professionnel et les associations SOS homophobie, Foot ensemble, PanamBoyz United et la DILCRAH.

Et dans cadre de cette même opération, d'autres plans d'action ont aussi été pensés pour sensibiliser tous les acteurs du ballon rond à ce problème. Les centres de formation recevront des livrets pédagogiques afin de casser les clichés auprès des jeunes joueurs. Les fans sont eux aussi concernés. Pour arrêter les insultes homophobes dans les stades, une formation dédiée sera organisée pour les référents supporters. Et si les "pédé" et autres "enculé" continuent de fuser, des sanctions seront prises. Dès la saison prochaine, une fiche de signalement pourra même permettre aux supporters d'en signaler d'autres en cas d'actes homophobes. La justice pourra même s'en mêler.

Toujours dans cette volonté de faire avancer les mentalités dans le monde du sport, Andy Brennan a été le premier footballeur australien (d'après le Herald Sun) à faire son coming-out. Celui qui évolue dans le club des Green Gully a révélé publiquement être homosexuel sur son compte Instagram, précisant : "Cela m'a pris des années pour me sentir à l'aise en disant ça : je suis gay".

Antoine Griezmann
Antoine Griezmann contre l'homophobie: "si un joueur veut faire son coming out, je serai là"
Antoine Griezmann et Deschamps s'engagent contre l'homophobie dans le foot, des mesures à venir
Antoine Griezmann annonce son départ de l'Atlético Madrid : direction Barcelone... ou le PSG ?
Antoine Griezmann dévoile une photo ultra craquante avec son fils, les internautes charmés
voir toutes les news de Antoine Griezmann Découvrir plus d'articles
Les stars
du moment
News
essentielles
sur le
même thème