Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

6ix9ine arrêté pour racket et port d'armes à feu : le rappeur risque 32 ans de prison
6ix9ine arrêté pour racket et port d'armes à feu : le rappeur risque 32 ans de prison
6ix9ine est une nouvelle fois dans la tourmente et il risque cette fois-ci de ne pas s'en sortir facilement. Alors qu'il s'apprête à dévoiler son premier album "Dummy Boy" ce 18 novembre 2018, le rappeur a été arrêté pour racket et port d'armes à feu, mais il est aussi accusé de vol avec son crew : il risque 32 ans de prison.

Ce n'est un secret pour personne, 6ix9ine est loin d'être un Saint. Même si sa musique cartonne, l'interprète de "FEFE" fait régulièrement parler de lui pour ses problèmes avec la justice et ses actes illégaux : il a d'ailleurs une nouvelle fois été arrêté, ce dimanche 18 novembre 2018, pour racket et port d'armes à feu. Une arrestation dangereuse pour le rappeur car il a hérité de 4 ans supplémentaires de probation le mois dernier. Son objectif était donc d'éviter d'avoir encore à faire avec la police.

"Cet accusé a participé à de multiples actes de violence"

C'est raté et son cas risque fortement de s'aggraver. Comme le révèle Rolling Stone, Tekashi 69 risque une peine minimale de 32 ans de prison, mais elle pourrait s'alourdir jusqu'à la perpétuité. Le site confie ensuite que la police soupçonne la star d'appartenir des Nine Trey Bloods qu'il aurait engagé pour veiller à sa sécurité il y a un an : "cet accusé a participé à de multiples actes de violence (...) Il est membre d'une secte violente des Bloods", explique Michael Longyear, avocat américain.

6ix9ine est accusé de vol à main armée : un vol qui n'a jamais été dévoilé jusqu'à aujourd'hui. Selon les procureurs, les quatre associés de l'artiste de 22 ans auraient volé un gang adverse sous la menace d'armes pendant que Daniel Hernandez, de son vrai nom, était en train de filmer l'action depuis sa voiture. Mais attendez ce n'est pas fini, Tekashi 69 aurait aussi été inculpé pour possession d'un AR-15 (fusil d'assaut militaire) et serait impliqué dans deux fusillades. Il a été placé dans un établissement fédéral ce samedi après avoir annoncé qu'il se séparait de son équipe en l'accusant de vol.

Une demande de remise en liberté refusée

D'ailleurs, quatre de ses associés, Kifano "Shottie" Jordan, , Jensel "Ish" Butler, Jamel "Mel Murda" Jones et Faheem "Crippy" Walter, ont eux aussi été arrêtés pour trafic de drogue, dont de la marijuana, de l'héroïne et du fentanyl. De son côté, l'avocat de Daniel Hernandez a demandé la remise en liberté de son client avec une caution de 1 millions d'euros, mais le juge a refusé sa proposition. 6ix9ine risque donc fortement la prison.

En tout cas, son arrestation tombe assez mal car il doit gérer la promotion de sa mixtape "Dummy Boy", dont la sortie est prévue pour le 23 novembre. Une mixtape qui sera notamment composée de feat avec Nicki Minaj, Kanye West, Lil Baby ou encore Tory Lanez : l'interprète de "BEBE" a dévoilé la tracklist sur Instagram.

News
essentielles
sur le
même thème