Everly : Salma Hayek toujours aussi badass